Un poignard dans la poche

Texte : Simon Delgrange 
Création collective : Les Rejetons de la Reine

Dates et horaires :
Représentations les 6 et 7 décembre dans le cadre du Festival Impatience 2021
Le 6 décembre à 18h et 21h et le 7 décembre à 18h et 21h

Lieu : Au Jeune Théâtre National
13, rue des Lions Saint-Paul, 75004 Paris
Métro : Saint-Paul, Bastille, Sully Morland

Durée : 1h10

Calais, 24 juillet 1909.

Une mère et un père de famille reçoivent à déjeuner leur fille et sa petite amie, activiste anticapitaliste. Le père porte un regard romantique sur la lutte politique de cette dernière, la mère est autant fascinée que terrifiée tandis que leur fille observe la rencontre des deux mondes. Nous assistons alors à une scène de vie quotidienne, à un dimanche en famille. Mais, insidieusement, le réalisme de cette situation vrille…

Parler Politique à table : de cette situation source d’anxiété et d’appréhension, le jeune collectif bordelais façonne un portrait acide de la famille. Un spectacle en dérapage très contrôlé, jubilatoire, et qui frappe juste.

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

SStockholm

Texte : Solenn Denis
Création collective : Le Denisyak et Faustine Tournan
Avec :
Erwan Daouphars, Solenn Denis et Faustine Tournan

Dates et horaires :
Du 2 au 12 décembre 2021
Du mardi au samedi à 20h30, le dimanche à 16h30

Lieu : Théâtre de la Tempête, Cartoucherie, Route du champ de manoeuvre, 75012 Paris
Métro : Château de Vincenne (ligne 1), Puis bus 112 ou Navette Cartoucherie

Générales de presse :
Le jeudi 2 décembre 2021 à 20h30

Durée : 1h

Calais, 24 juillet 1909.

Le syndrome de Stockholm… Un terme qui fait écho à la séquestration de Natacha Kampusch dans les années 2000. L’autrice Solenn Denis s’inspire et explore ce fait divers pour donner vie à SStockholm, une pièce qui traite de l’enferment physique, mais aussi psychique. Cette réflexion sur la « banalité du mal » et sur son ambiguïté trouble les frontières, déjoue tout manichéisme et toute morale, exigeant des acteurs une performance d’équilibriste. Les corps, les voix, la scénographie, l’écriture incandescente nous enserrent dans les boucles de nos petits jeux de pouvoir. Dans une ambiance résolument hypnotique, quasi lynchéenne, le spectateur sera convié à être otage tout autant que voyeur.

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

 

A Bright Room Called Day

Texte : Tony Kushner
Création : Catherine Marnas

Dates et horaires :
Du 23 novembre au 5 décembre 2021
Du mardi au samedi à 20h30
Le dimanche 5 décembre à 15h
Relâche les 28 et 29 novembre

Tournée jusque mai 2022 (voir le dossier de presse)

Lieu : Au Théâtre du Rond-Point
2Bis Av. Franklin Delano Roosevelt, 75008 Paris
Métros : Franklin D.Roosevelt (lignes 1 et 9) ou Champs-Elysées Clémenceau (lignes 1 et 13)

Générales de presse :
Les mardi 23, mercredi 24 et jeudi 25 à 20h30

Durée : 2h30

Calais, 24 juillet 1909.

Berlin, années trente, on boit, on moque Adolf Hitler, despote en puissance qui n’arrivera jamais au pouvoir. Ils sont jeunes. Aucun ne conçoit, dans ce milieu d’intellectuels éclairés, l’avènement du fascisme. Mais la catastrophe advient, le groupe explose, et la pièce aussi. Les personnages propulsés en 2021 convoquent Trump, Biden et les petits dictateurs européens. Catherine Marnas observe avec une méchante drôlerie les glissements progressifs des démocraties fragiles vers les systèmes totalitaires. Tony Kushner, prix Pulitzer pour Angels in America, peint l’état du monde dans un cauchemar festif, voyage dans le temps et cabaret des désillusions. Il met en demeure de penser et de réagir face aux lents virements extrémistes.

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

 

Grand ReporTERRE #4

Conception et mise en scène : Citizen.KANE.Kollektiv, Eric Massé, Heidi Becker-Babel, Loïc Risser, Julia Lauter
Jeu et mise en pièce de l’actualité : Heidi Becker-Babel, Jonas Bolle, Jürgen Kärcher, Simon Kubat, Andrea Leonetti, Christian Müller, Loïc Risser, Max Sprenger

Dates et horaires : Du 21 au 23 Novembre 2021
Le 21 à 16h, le 22 et le 23 à 20h
Lieu : Théâtre du Point du jour, 7 rue des Aqueducs, 69005 Lyon.

Durée : 1H30 estimée

Calais, 24 juillet 1909.

Deux fois par saison, le Théâtre du Point du Jour invite journalistes et artistes à mettre en pièce l’actualité : les Grands ReporTERRES. Équipes artistiques et journalistes mêlent ainsi leur vision artistique et expertise documentaire sur un sujet qui agite la société.

À l’automne 21, ce seront les bouleversements climatiques qui seront en scène, avec notamment un focus sur la production d’énergie. Dans cette perspective, cette production déléguée du Théâtre du Point du Jour, en coproduction avec le Festival euro-scene Leipzig, et en partenariat avec le Schaubühne Lindenfels sera présentée à Lyon et à Leipzig par le collectif allemand Citizen.KANE.Kollektiv, le metteur en scène et co-directeur du Théâtre du Point du Jour Éric Massé, la journaliste Julia Lauter, les interprètes bilingues franco- allemands Heidi Becker-Babel et Loïc Risser, et, dans chacune de ces villes, des personnalités de la société civile.

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

DÉBRIS

Texte : Dennis Kelly
Création : Julien Kosellek et Viktoria Kozlova

Dates : Création le 20 novembre 2021 à L’E.C.A.M (Le Kremlin-Bicêtre)
(Exploitation Parisienne en janvier 2022 et tournée cf. dossier de presse)
Lieu : Espace Culturel André Malraux (E.C.A.M)
2, place Victor Hugo, 94270 Le Kremlin-Bicêtre
(Métro ligne 7 station le Kremlin-Bicêtre)

Durée : 1H15 estimée

« Au commencement,
Il y a Dieu,
Et il s’emmerde. « 

Une sœur et un frère fantasment le récit de leur enfance en mêlant vrai et faux, cauchemar et réalité, humour noir et jeu de rôles.
« Débris » est le nom donné par Michael, à l’enfant trouvé, quand ils étaient adolescents. Grâce à ce nouveau-né, il découvre l’amour que l’on peut donner à un enfant.
C’est aussi avec les débris de leur passé que ces deux enfants-devenus-adultes jouent ; ils recomposent dans un jeu théâtral une histoire extraordinaire aux multiples facettes.

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Robins - Expérience Sherwood

Création collective : Le Grand Cerf Bleu
Écriture et mise en scène : Laureline Le Bris-Cep, Gabriel Tur et Jean-Baptiste Tur
Distribution : Adrien Guiraud, Thomas Delpérié, Laureline Le Bris-Cep, Nolwenn Peterschmitt, Gabriel Tur, Jean-Baptiste Tur et Richard Sammut

Dates et horaires :
Les 18 et 19 novembre 2021, le 18 à 20h30, le 19 à 21h
Lieu : Théâtre de Vanves, scène conventionnée (92). 12 rue Sadi Carnot, 92170 Vanves (Métro 13 – arrêt : Malakoff – Plateau de Vanves (puis 12 minutes à pied)).

Durée : 1h50 estimée

Le Grand Cerf Bleu s’empare de la légende de Robin des bois pour questionner les valeurs de notre présent ; le collectif est allé à la rencontre de citoyens engagés (activistes, écologistes et personnalités politiques) afin de leur demander ce qu’évoque pour eux cette figure emblématique. Leurs interviews sont restituées dans le spectacle, qui débute par une soirée thématique organisée par des aficionados de Robin des bois, dans une ambiance joyeuse et festivalière, composée d’éléments de guinguette, de do it yourself écolo, et de végétation forestière. La situation bascule quand Marianne, Petit Jean et Frère Tuck s’invitent à la fête…

Entre théâtre documentaire et récit d’aventure, la pièce fait dialoguer la légende et des tranches de vies contemporaines pour nous livrer une réflexion sur l’engagement et les possibilités de résistance et de contestation dans notre société aujourd’hui.

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

LE ROI DES PÂQUERETTES

Texte : Bérangère Gallot et Sophie Nicollas
Mise en scène : Benoît Lavigne

Dates et horaires : Du 20 octobre 2021 au 2 janvier 2022 à 19h du mardi au samedi, 16h le dimanche
Lieu : Théâtre Lucernaire, 53 rue Notre Dame des Champs, 75006 Paris, Métro Vavin ou Notre Dame des Champs

Générale de presse : Le Mercredi 27 octobre 2021

Durée : 1H20

Calais, 24 juillet 1909.

Louis Blériot industriel avisé, passionné d’aviation s’apprête à relever un défi historique : traverser la Manche pour la première fois à bord d’un aéroplane. Mais rien ne se passe comme prévu, une météo capricieuse, la présence de son rival le bel Hubert Latham ne lui laisse aucun répit. S’engage alors une véritable course contre la montre pour être le premier à relier l’Angleterre par les airs et ainsi entrer dans l’Histoire.

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

 

Ne pas finir comme Roméo et Juliette

Texte, réalisation et mise en scène : Métilde Weyergans et Samuel Hercule
Distribution : Samuel Hercule, Métilde Weyergans, Timothée Jolly, Mathieu Ogier

Dates et horaires :
Du 5 au 9 octobre 2021, mardi, mercredi, jeudi et vendredi à 19h30, samedi à 15h,
représentation supplémentaire le jeudi 7 octobre à 14h30
Lieu : Théâtre de La Ville / Les Abbesses, Paris

Durée : 1h30

Ni Capulet ni Montaigu, mais des visibles et des invisibles.

Un monde coupé en deux par une frontière qui ne dit pas son nom, une séparation que personne n’aurait l’idée de remettre en cause, parce que c’est comme ça. Les barrières mentales sont parfois plus solides que les barbelés.

« Avec Ne pas finir comme Roméo et Juliette, fable surnaturelle et politique, nous voulons mettre en scène l’histoire de deux êtres qui défient la ligne droite qui leur était destinée. Deux êtres qui ne devraient pas s’aimer, seuls face au poids d’un système qui n’a que faire des vilains petits canards. Deux êtres qui, en se rencontrant, vont bousculer leurs préjugés et leurs croyances. Notre spectacle s’inspire du fantasme de H.G. Wells en imaginant l’invisibilité comme un état de fait. Nous sommes dans un monde qui fonctionne ainsi, sans que l’on sache pourquoi certains sont visibles et d’autres pas. »

Métide Weyergans et Samuel Hercule

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

BEAUCOUP DE BRUIT POUR RIEN

Texte : Shakespeare
Mise en scène : Maïa Sandoz et Paul Moulin
Distribution : Serge Biavan, Maxime Coggio, Christophe Danvin, Mathilde-Edith Mennetrier ou Elsa Verdon (rôle de Borachio), Gilles Nicolas, Paul Moulin, Soulaymane Rkiba, Aurélie Vérillon et Mélissa Zehner

Dates et lieux :
Les 7 et 8 octobre 2021 : l’Agora, Scène Nationale de l’Essonne (91)
Du 13 au 15 octobre 2021 : Théâtre 71, Malakoff (92)
Tournée jusque mai 2022 (voir le dossier de presse)

Durée : 1H50

Le prince Don Pedro et ses hommes rentrent victorieux de la guerre. Le triomphe est célébré chez Léonato. Les jeunes Claudio et Héro (la fille de Léonato) tombent amoureux et leur mariage est rapidement annoncé.

De son côté, le frère bâtard de Don Pedro, le fourbe Don Jean, décide d’assouvir son besoin irrépressible de vilénie en ourdissant un complot…

L’éventail des registres de jeu est ici complètement déployé par le génie de Shakespeare, dans le désordre : clown, masque, comédie, drame, ironie, rhétorique, lyrisme, tragédie, satire, cynisme, pathos, burlesque, poésie, chanson. Son rythme soutenu, sa rhétorique jubilatoire et ses incroyables variations de ton exercent un charme puissant et en font l’une des plus remarquables comédies de Shakespeare.

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

 

la faute

Mise en scène : Angélique Clairand er Eric Massé
Distribution : Gilles Chabrier, Angélique Clairand, Ivan Hérisson, Nicole Mersey Ortega, Samira Sedira

Dates : Du 30 septembre au 11 octobre 2021
Lieu :
Théâtre du Point du Jour, 7 rue des Aqueducs, 69005 Lyon.

Durée : 2h30 estimée

Une nuit en quelques minutes, le « petit paradis » de la Faute-sur-Mer, envahi par les eaux, devient la « cuvette de la mort ». Après le choc, face aux promesses de reconstructions qui succèdent aux discours de solidarité nationale, les sinistré·e·s, les médias et l’opinion public se divisent : Ce drame, à qui la faute ? Aux habitant·e·s qui rêvent d’un pavillon les pieds dans l’eau ? À la loi littoral édictée par l’État ? Aux relations troubles entre des élu·e·s et des promoteurs ? Portant la parole de survivant·e·s, d’avocat·e·s et de lanceur·euse·s d’alertes, cinq artistes incarnent dans cette pièce saisissante une multitude de personnages, mêlant trajectoires singulières, réflexion sociétale et récit mythologique.

Fruit d’une enquête menée par Angélique Clairand, François Hien et Éric Massé sur la côte atlantique après les ravages de la tempête Xynthia, La Faute met en scène une vibrante expérience de résilience collective. 

DOSSIER DE PRESSE

PHOTOS

 

Bartleby

Texte : d’après la nouvelle d’Herman Melville
Création collective dirigée par : Katja Hunsinger et Rodolphe Dana
Distribution :
Rodolphe Dana et Adrien Guiraud

Dates, lieux et horaires :
Du 15 au 18 septembre 2021 : Théâtre de Lorient, CDN (56)
Les 2 et 3 février 2022 : Maison de la culture, Bourges (18)
Les 24 et 15 février 2022 : Le Préau, CDN Normandie-Vire (14)
Les 8 et 9 mars 2022 (à confirmer) : La Comédie Poitou-Charentes, CDN Poitiers (86)
Du 1er au 17 avril 2022 : théâtre Gérard Philipe, CDN, Saint Denis (93)

Durée : 1h15 estimée

Je préférerais ne pas” : telle est la réponse, invariable et d’une douceur irrévocable qu’oppose Bartleby, modeste commis aux écritures dans un cabinet de Wall Street, à toute demande qui lui est faite. Cette résistance absolue, incompréhensible pour les autres, le conduira peu à peu à l’isolement le plus total.

« Mettre en scène Bartleby, c’est mettre en scène le mystère abyssal du personnage de Bartleby et la touchante et vaine humanité dont fait preuve celui qui essaie de le ramener dans le camp de la norme et des vivants. Bartleby vide le monde de sa substance, révèle l’imperfection des lois et définit le monde bureaucratique, et le monde tout court, comme une vaste mascarade. C’est en cela aussi que Melville est le père de Kafka et de Beckett. »

Katja Hunsinger et Rodolphe Dana

DOSSIER DE PRESSE

PHOTOS

Tropique de la violence

Texte : Nathacha Appanah
Adaptation et mise en scène : Alexandre Zeff
Distribution :
Mia Delmaë, Thomas Durand, Mexianu Medenou, Alexis Tieno et Assane Timbo et les musicien.ne.s en alternance Yuko Oshima et Damien Barcelona

Dates et horaires  :
Du 13 au 24 septembre 2021, les lundi et vendredi à 20h (sauf le vendredi 24 septembre à 19h), les mardi, jeudi et samedi à 19h, les dimanche à 16h30. Relâche le mercredi.

Lieu : Théâtre de la Cité Internationale, 14 boulevard Jourdan, 75014 Paris, RER B Cité Universitaire.

Durée : 1h30

Bienvenue à Mayotte. Chaque année, des milliers de comoriens risquent leur vie pour accoster sur cette île française. Parmi eux, une mère abandonne son nourrisson, Moïse qui est recueilli et élevé par une infirmière. Des années plus tard, il rejoint l’immense bidonville surnommé Gaza, où vivent des milliers d’adolescents isolés. Là, il tombe dans les filets de Bruce, roi autoproclamé d’une microsociété livrée à elle-même.

Après avoir monté JAZ de Koffi Kwahulé, Alexandre Zeff imagine, à travers cette adaptation du roman de Nathacha Appanah, couronné par 15 prix littéraires, une polyphonie au croisement du thriller cinématographique et de la tragédie documentaire, le portrait tendre et cruel d’une île qui concentre tous les maux de notre société.

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS