ATTACHÉE DE PRESSE DANS LE SPECTACLE VIVANT

Mai 2022

JE M’EN VAIS MAIS L’ETAT DEMEURE

Le Phénix de Valenciennes

Ecriture, conception et mise en scène : Hugues Duchêne
Collaboration artistique : Gabriel Tur et Pierre Martin

Depuis l’élection du dernier président de la République, Hugues Duchêne est entré dans une expérience totale : l’écriture permanente d’une pièce de théâtre visant à transcrire les évolutions politiques de la France contemporaine.

A la manière d’une série TV, chaque épisode est centré sur une thématique institutionnelle. Cette fresque débute en 2016 et revient sur des évènements politiques connus de tous. Hugues Duchêne y joue à l’apprenti reporter en relatant, avec son collectif Le Royal Velours, des évènements publics vécus intimement.

Le sixième épisode, en cours de création, va clore cette épopée et reviendra sur la période 2021/2022, l’année exécutive.

Photo © DR

FESTIVAL FOCUS TNBA

Mai 2022

FESTIVAL DE LA RUCHE #2

Au TnBA – Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine

Direction Artistique : Catherine Marnas​
Avec : Annabelle Chambon et Cédric Charron, Sandrine Hutinet, Franck Manzoni et Simon Delgrange, le MAR Collectif, Catherine Marnas, Julie Papin et Lucas Chemel, Jules Sagot, Claire Théodoly

«  J’ai toujours pensé le TnBA comme une ruche. Un lieu pour nos imaginaires, un espace antimorosité, une zone de lutte contre la peur et pour le rêve, une maison pour résister, un espace de partage.
Le festival de la ruche est le point d’orgue de cette effervescence.
À l’occasion de ces trois jours de festival vous pourrez découvrir les étapes de travail des artistes programmé·es : banquet interactif, maquettes, conférences… et participer à des rencontres qui vous plongeront dans le processus de création (dramaturgie, échauffement corporel, création sonore…).
La création est un travail collectif que nous voulons partager avec vous car les arts vivants sont un puissant remède contre l’étourdissement, une usine à poésie ! »

Catherine Marnas

Visuel : © DR TnBA

Mai 2022

FACE À LA MÈRE

Théâtre de La Tempête – Cartoucherie,
Route du Champ de manoeuvre – 75012 Paris

Mise en scène Alexandra Tobelaim
Distribution Vincent Ferrand (contrebasse), Yoann Buffeteau (batterie), Stéphane Brouleaux, Lionel Laquerrière (guitare et voix), Geoffrey Mandon et Olivier Veillon

Face à la mère est un chant d’amour, un poème d’adieu d’un fils à sa mère. Le fils, c’est l’auteur Jean-René Lemoine. Sa mère a disparu trois ans plus tôt en Haïti. C’est son enfance en Afrique, son adolescence en Belgique, toute son histoire qui est ici transposée, sa voix éclatée en un chœur d’hommes. Avec la complicité du musicien Olivier Mellano, Alexandra Tobelaim confie ce grand poème à trois comédiens et trois musiciens mêlés au plateau, comme six cœurs de fils battant chacun pour la mère.

La conversation avec l’absente est une tentative de réconciliation par-delà la mort, l’occasion d’une retraversée de l’enfance pour mieux se retrouver.

Photo © Ludo Leleu

Mai 2022

BRITANNICUS

Théâtre de l’Epée de Bois – Cartoucherie
Route du Champ de Manœuvre, 75012 Paris

Mise en scène : Olivier Mellor
Distribution : Marie Laure Boggio, Caroline Corme, Vincent do Cruzeiro, François Decayeux, Marie-Laure Desbordes, Hugues Delamarlière, Rémi Pous et Stephen Szekely

Agrippine, mère de Néron, s’aperçoit que ce prince qu’elle n’avait élevé au trône que pour régner sous son nom, est décidé à gouverner par lui-même. Ambitieuse et affamée de pouvoir, elle consent à marier Junie à Britannicus, fils de l’empereur Claude, son premier mari, et frère adoptif de Néron, dans le but de se concilier l’affection de ce jeune prince et de s’en servir au besoin contre Néron…

Il ne faut pas plus de quelques vers à Racine pour poser l’intrigue et ses personnages : une famille disloquée, que le public surprend en plein trauma, avec un empereur fuyant, et sa mère, qui reste sur le pas de sa porte.

Cette enquête autour de la nature humaine, qui convie sur le champ de bataille, passions amoureuses et ambitions politiques, est un condensé intense et radical d’une société déliquescente, mais dont les nombreux échos nous parviennent encore…

Photo © Morgane Moal

Contact : Francesca Magni • francesca.magni@orange.fr • +33 6 12 57 18 64