ATTACHÉE DE PRESSE DANS LE SPECTACLE VIVANT

Novembre  2019

L’EXPÉRIENCE DE L’ARBRE

Festival TNB / Théâtre National de Bretagne
Maison de la Culture du Japon, 101 bis Quai Branly, Paris 15e

Texte et conception :  Simon Gauchet
Distribution :  Simon Gauchet, Tatsushige Udaka, Joaquim Pavy

 

En 2008, Simon Gauchet rencontre au Japon Tatsushige Udaka, acteur de théâtre Nô qui lui transmet pendant un mois des bribes de son art millénaire. 
Dix ans plus tard, L’Expérience de l’Arbre invente la suite de cette histoire dans laquelle cette transmission se poursuit et s’incarne au plateau à travers différents rituels. D’une rencontre fortuite à la promesse d’un retour, d’un arbre millénaire à la survivance d’un symbole, de la transmission d’un geste à celle d’un message aux générations d’après, s’invente un théâtre-récit peuplé de reflets, de souffle, de mémoire, d’esprits et de fantômes. Avec un arbre, témoin et acteur de ce corps à corps.

Photo : © Lisa D’amato

Novembre 2019

ET C’EST UN SENTIMENT QU’IL FAUT DÉJÀ QUE NOUS COMBATTIONS JE CROIS

Théâtre Romain Rolland* Scène Églantine, 18 rue Eugène Varlin, 94800 Villejuif

Écriture collective dirigée par : David Farjon
Mise en scène :
David Farjon

Sur scène, un plateau télé et des journalistes. Les comédiens de la compagnie Légendes Urbaines mènent l’enquête à travers les personnages qu’ils incarnent. Leur théâtre s’appuie sur des documents qui nous mettent en prise directe avec le monde dans lequel nous vivons. Son sujet : la banlieue, lieu de cristallisation de conflits sociétaux. Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois démonte avec malice le mythe d’une certaine vision de la banlieue portée par les medias. 

© Jérémie Gaston Raoul

Novembre – décembre 2019

LES FEMMES DE BARBE-BLEUE

Le Lavoir Moderne Parisien, 35 Rue Léon, Paris 18e
Festival Impatience 2019 / 
JTN, 13 rue des lions Saint-Paul, Paris 4e

Dramaturgie : Valentine Krasnochok
Mise en scène : Lisa Guez

Qu’y a-t-il derrière ces portes que l’on n’ose pas ouvrir ? 
Dans le cabinet secret de Barbe-Bleue, il y a les femmes qu’il a aimées et assassinées. 
Sur scène, pleines de désir et de vie, leurs fantômes nous racontent comment elles se sont fait séduire, comment elles ont été piégées, comment elles n’ont pas su s’enfuir… Formant un cercle de soutien, elles s’entraident pour inventer des fins alternatives à leurs récits, des espaces où elles auraient pu résister, s’échapper, dire non.
Cette création collective explore les mystères et les parts obscures du conte de Perrault en révélant les rapports de domination dans notre société.

Photos © DR

Décembre 2019

JE DEMANDE LA ROUTE

L’Européen, 5, rue Léon Biot 75017 Paris

Texte et mise en scène : Stéphane Eliard et Roukiata Ouedraogo

Roukiata conte avec dérision et auto-dérision son parcours, riche en péripéties, qui la mène de son école primaire du Burkina Faso aux scènes parisiennes. Chacune de ses aventures est l’occasion d’une réflexion drôle et délicate sur les décalages culturels entre la France et l’Afrique. Elle aborde avec une humanité lumineuse les épreuves qu’elle a pourtant traversées telles que la difficulté d’intégration ou encore l’excision. Avec Je demande la route, elle fait un retour sur elle-même en offrant une belle histoire, grave et légère à laquelle chacun peut s’identifier.

Photos © Pascalito

Contact : Francesca Magni • francesca.magni@orange.fr • +33 6 12 57 18 64