ATTACHÉE DE PRESSE DANS LE SPECTACLE VIVANT

Janvier – Février 2019

SSTOCKHLOM

TnBA, Bordeaux

Textes : Solenn Denis
Mise en scène : Collectif Denisyak

C’est un fait divers survenu dans les années 2000, qui a guidé Solenn Denis dans les méandres de cette exploration du syndrome de Stockholm. Le texte qu’elle a écrit trouble la frontière entre le bien et le mal. Il exige des acteurs une performance d’équilibriste pour donner à sentir l’insoutenable sans sombrer dans l’outrance. Les membres du collectif Denisyak adoptent un parti pris intimiste : le dispositif scénographique, dans lequel le spectateur devient à la fois proie et voyeur, ne fait qu’aiguiser sa puissance hypnotique et angoissante. Premier spectacle – créé en 2014 – de ce collectif aujourd’hui associé au TnBA, SStockholm est une vertigineuse réflexion sur la banalité du mal, et sur son ambiguïté.

Photo © Pierre Planchenault

Février – Mars 2019

PEUR(S)

Théâtre de l’Etoile du Nord,  Paris 18ème

Auteur : Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre
Metteur en scène :
Sarah Tick

Lakhdar Boumediene est un ancien prisonnier politique. Accusé à tort d’un attentat il a été incarcéré à la prison de Guantanamo Bay durant sept ans. Son avocat Steve Oleskey est persuadé de son innocence. Il mène une bataille juridique acharnée contre le gouvernement américain. Peur(s) est l’histoire cruelle et touchante d’une rencontre entre deux individus qui se battent pour la reconnaissance d’une injustice. Que reste-t-il à l’homme lorsque la démocratie sombre dans la peur ? Quels moyens avons-nous de faire face à la violence d’un Etat en danger ? C’est une histoire vraie.

Visuel © DR

Février 2019

LA CONFÉRENCE DES OISEAUX

Théâtre des Quartiers d’Ivry,
Manufacture des Œillets, 94200 Ivry-sur-Seine

Auteur : Jean-Claude Carrière
Metteuse en scène :
Guy Pierre Couleau

De cette allégorie de la rencontre entre l’âme et son vrai roi, Jean-Claude Carrière a extrait une œuvre théâtrale, mise en scène par Peter Brook en Avignon en 1979. Depuis cette création qui fait référence, ce texte n’a plus été mis en scène en France. Guy Pierre Couleau décide de le recréer dans  le cadre du Festival le Printemps des comédiens en 2018.

Photo © Laurent Schneegans

Janvier – Avril  2019

JE DEMANDE LA ROUTE

Théâtre de l’Œuvre, Paris 9ème

 

Auteurs : Stéphane Eliard et Roukiata Ouedraogo
Metteur en scène :
Stéphane Eliard
Collaboration artistique : Ali Bougheraba

Roukiata conte avec auto-dérision son parcours, riche en péripéties, qui la mène de son école primaire au Burkina Faso aux scènes parisiennes. Chacune de ses aventures est l’occasion d’une réflexion drôle et délicate sur les décalages culturels entre la France et l’Afrique. Elle aborde avec une humanité troublante des thèmes tels que l’immigration, l’excision et la place des institutions politiques. Roukiata fait, avec Je demande la route, un retour sur elle-même en offrant un spectacle à a fois grave et léger où chacun peut s’identifier.

Photo © PASCALITO

Contact : Francesca Magni • francesca.magni@orange.fr • +33 6 12 57 18 64