Les Suppliques

Conception : Conception, écriture et mise en scène Julie Bertin et Jade Herbulot / Le Birgit Ensemble

Interprétation : Salomé Ayache, Marie Bunel, Pascal Cesari, Gilles Privat
Conseil historique : Laurent Joly

Dates et horaires :
Du 1er au 17 décembre
du lundi au vendredi à 20h, samedi à 18h, dimanche à 15h30, relâche le mardi

lieu : Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis
59 boulevard Jules Guesde, 93200 Saint-Denis
Métro 13 – station Saint-Denis Basilique et RER D – station Saint-Denis

Générale de presse : le vendredi 1er décembre 2023 à 20h

Due : 1h10

Les suppliques sont les lettres envoyées par les membres de familles juives à l’administration du régime de Vichy dans l’espoir que leur requête soit entendue. Ces lettres sont le point de départ d’un travail d’enquête dans lequel le Birgit Ensemble part sur les traces des auteur-ice-s de ces missives oubliées, avec le conseil de l’historien Laurent Joly, spécialiste de Vichy. Fidèle à la démarche de la compagnie qui consiste à tisser simultanément des récits politiques, historiques et intimes en explorant les liens entre mémoire individuelle et collective, elles entrelacent des extraits de suppliques à leur propre écriture et recomposent ainsi les fragments de vie entraperçus à travers ces témoignages saisissants.

 

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Que sur toi se lamente le tigre

D’après le roman d’Emilienne Malfatto
Adaptation et mise en scène : Alexandre Zeff
Interprétation : Lina El Arabi, Nadhir El Arabi, Myra Zbib, Afida Tahri, Amine Boudelaa, Ayoub Abekkane, Hillel Belabaci.

Dates et horaires :
Du 30 novembre au 6 décembre 2023
jeudi 30/11 19h30, vendredi 01/12 20h00, samedi 02/12 20h00, mardi 05/12 14h30, mardi 05/12 20h00, mercredi 06/12 20h00.

Lieu : Théâtre Des Célestins
4 Rue Charles Dullin, 69002 Lyon

Durée estimée : 1H20

Dans l’Irak rural d’aujourd’hui, sur les rives du Tigre, une jeune fille franchit l’interdit absolu : hors mariage, une relation amoureuse, comme un élan de vie. Le garçon meurt sous les bombes, la jeune fille est enceinte : son destin est scellé. Alors que la mécanique implacable s’ébranle, les membres de la famille se déploient en une ronde d’ombres muettes sous le regard du Tigre. Inspirée par les réalités complexes de l’Irak, Que sur toi se lamente le tigre, prix Goncourt du premier roman 2021, nous fait pénétrer avec subtilité dans une société fermée, régentée par l’autorité patriarcale et le code de l’honneur.

Exploitation en tournée :
Du 12 janvier au 11 février 2024 : Théâtre de la Tempête, Paris (75)
Le 8 mars 2024 :  Théâtre Antoine Watteau, scène conventionnée Nogent sur Marne (94)
Le 14 mars 2024 : La Faïencerie, scène conventionnée de Creil (60)
Le 22 mars 2024 : Théâtre Romain Rolland,  scène conventionnée de Villejuif (94)

DOSSIER DE PRESSE

 

L’Expérience de l’Arbre

Conception, mise en scène et scénographie : Simon Gauchet
Interprétation : Simon Gauchet, Tatsushige Udaka ou Hiroaki Ogasawara, Joaquim Pavy
Collaboration artistique : Eric didry, Benjamin Lazar et Arnaud Louski-Pane

Dates et horaires :
Du 16 au 19 novembre 2023
Les 16 et 18 nov à 20h, le 17 nov à 19h, le 19 nov à 15h30

Générale de presse :
Le jeudi 16 novembre 2023 à 20h

Lieu :
Théâtre Paris Villette
211 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris
Metro ligne 5 – Station Porte de Pantin, Tramway 3B – Station Porte de Pantin – Parc de la Villette

Durée : 1h40

En 2008, Simon Gauchet rencontre au Japon un jeune acteur de Nô de l’école Kongô, Tatsushige Udaka, qui lui transmet pendant un mois des bribes de son théâtre millénaire. Alors qu’il doit repartir en France et qu’il souhaite payer son professeur japonais, celui-ci refuse et lui demande une chose : revenir un jour pour lui transmettre son théâtre occidental.

Dix ans plus tard, à l’occasion d’une résidence de trois mois à la Villa Kujoyama, est née la suite de cette histoire. L’Expérience de l’Arbre fait naître un espace qui questionne nos rituels de transmission, qu’ils soient entre deux acteurs ou à l’échelle de plusieurs générations.

Le plateau devient un lieu où deux cultures s’explorent et s’interrogent, où les fantômes surgissent pour interroger le présent. Cet arbre qui trône au fond de tous les théâtres Nô est le témoin de cette expérience et de ce corps à corps.

 

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

 

Le Rouge et le Noir

De : Stendhal
Adaptation et mise en scène : Catherine Marnas
Dramaturgie : Procuste Oblomov
Avec : Simon Delgrange, Laureline Le Bris-Cep, Tonin Palazzotto, Jules Sagot, Bénédicte Simon

Dates et horaires :
Du 7 au 17 novembre 2023 à 20h, jeudi 16 novembre à 14h30

Lieu :
Théâtre national Bordeaux Aquitaine
3 Place Pierre Renaudel, 33800 Bordeaux

Durée : 1h45

Le classique de Stendhal condensé en une folle quête d’ascension sociale d’un héros romantique et orgueilleux. La nouvelle création de Catherine Marnas met à jour les tiraillements de Julien Sorel, transclasse avant l’heure.

C’est par la chute que la pièce s’ouvre : le procès de Julien Sorel, personnage central du Rouge et le Noir, jugé pour avoir tenté de tuer son ancienne amante. Immédiatement, se dessine le portrait d’un homme rongé par la haine de l’injustice de classe, lui, le né de rien, parvenu à se hisser dans la haute société par son savoir et sa faculté à charmer les femmes.

Dans une adaptation condensée et nerveuse, Catherine Marnas ravive son éclat et sa force intemporelle.
Au plateau sont réunis cinq comédien·nes fidèles qui feront entendre la phrase stendhalienne tout autant que les contradictions si contemporaines
d’un personnage empli d’un idéalisme social et pourtant diaboliquement pragmatique.

 

DOSSIER DE PRESSE

PHOTOS

Au-delà de la pénétration

Texte : Martin Page
Adaptation scénique : Isabelle Deffin, Yves Heck, Thierry Illouz
Conception, mise en scène & interprétation : Yves Heck

Dates et horaires :
Du 21 octobre au 25 novembre 2023
Les mardis et jeudis à 21h (relâche le 7/11), les samedis à 20h

lieu :
Théâtre de La Reine Blanche

2bis Passage Ruelle, 75018 Paris
Ligne 2, 4, 5 : Station La Chapelle, Ligne 12 : station Marx Dormoy

Générale de presse : Le mardi 24 octobre à 21h

Due : 1h10

Dans cette première adaptation au théâtre du best-seller féministe de Martin Page, un homme, troublé par la sexualité dont il a hérité, s’interroge (et nous avec) sur la pratique de la pénétration comme modèle dominant.

Il a mené une enquête sur le sujet dont il partage la genèse et les fruits avec le public. Bousculant tendrement nos idées reçues, il nous embarque dans ses réflexions, ses doutes, ses questionnements, ses désirs avec délicatesse, humour, intelligence et une dose d’anticonformisme. Des couloirs des Nations-Unies aux repas entre amis, du bureau de son appartement à un café strasbourgeois, il plaide pour une sexualité imaginative et égalitaire en ouvrant des voies nouvelles et passionnantes.

 

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

La Grande Marée

Conception : Simon Gauchet
Texte : Martin Mongin
Scénographie : Olivier Brichet et Simon Gauchet
Collaboration artistique : Eric Didry
Interprétation : Cléa Laizé, Rémi Fortin, Gaël Baron, Yann Boudaud

Dates et horaires :
le 19 octobre à 20h30

Lieu : Le Canal, Théâtre du pays de Redon,
place du parlement, 35600 Redon

Durée estimée : 2h

En 1989, un petit groupe de philosophes de l’université de Berlin organise une ambitieuse expédition maritime à la recherche de l’Atlantide. Mais qu’est-il advenu de ce voyage ? Nul ne le sait. Plus de trente ans après, Simon Gauchet et ses acteurs partent sur les traces de ce périple, convaincus que l’engloutissement de la cité mythique se trouve à l’origine de notre fascination inconsciente pour la fin de monde. De Palerme à Budapest, en passant par Berlin et Santorin, ils parcourent aussi bien le réel que le temps et les rêves, explorant la philosophie, l’océanographie, l’Histoire, la psychanalyse… Leur quête les rapproche inéluctablement de la Cité engloutie.

La Grande Marée est un véritable voyage métaphysique au cœur de l’intime et de l’inconscient collectif à travers le mystère de l’Atlantide qui fait écho aux bouleversements écologiques et climatiques que nous connaissons aujourd’hui.

DOSSIER DE PRESSE

PHOTOS

 

RUY BLAS

De Victor Hugo
Mise en scène : Olivier Mellor
Avec : Marie Laure Boggio, Emmanuel Bordier, Caroline Corme, François Decayeux, Marie-Laure Desbordes, Fred Egginton, Olivier Mellor, Rémi Pous et Stephen Szekely.

Dates et horaires :
Du 9 au 17 octobre 2023
Lundi 9, mardi 10 à 14h, mercredi 11 à 19h30, jeudi 12 à 14h, dimanche 15 à 16h, lundi 16 à 14h, mardi 17 à 19h30​

Lieu : Centre culturel Jacques Tati
Rue du 8 Mai 1945, 80090 Amiens

Durée : 3h10 (avec entracte)

Sous le vernis d’une Espagne et de manières disparues, Ruy Blas explore les deux profondes injustices de notre humanité : la naissance et la chance. D’où vient-on ? Et pour aller où ?
Au milieu de tout cela, il y a le pouvoir, l’amour, la fatalité, la vengeance, l’amitié, les retrouvailles, l’argent, le sang, et au bout, forcément, le drame.En musique, comme à notre habitude, des actrices et des acteurs surtout, qui rejoueront notre monde et ce qu’il a de familier. Dissimulé pourtant derrière des châteaux en Espagne, plusieurs siècles pourraient nous protéger de la violence du tableau. Et pourtant : il y a toute la politique, la soif du pouvoir et l’esprit de vengeance chez Don Salluste, toute la candeur, la bêtise et l’ambition vaine du jeune loup du côté de Ruy Blas.
 
 

DOSSIER DE PRESSE

PHOTOS

 

Le beau monde

Création collective : Arthur Amard, Rémi Fortin, Simon Gauchet, Blanche Ripoche
Avec : Arthur Amard, Rémi Fortin, Blanche Ripoche
Regard extérieur et scénographie : Simon Gauchet
Assistanat à la mise en scène : Thaïs Salmon

Dates et horaires :
Du 12 au 23 Septembre 2023
Du mardi au samedi à 20h, dimanche à 17h
Lieu :
Au CENTQUATRE
5 rue Curial, 75019 Paris
Métro ligne 7 station Riquet

Générale de presse : le mardi 12 septembre 2023 à 20h

Durée : 1h15

Depuis un futur lointain dont nous ne saurons que peu de choses, lors d’un rituel ayant lieu tous les soixante ans, une actrice et deux acteurs – Blanche Ripoche, Rémi Fortin et Arthur Amard – proposent devant un public, un inventaire de ce que fut notre quotidien au XXIème siècle. En incarnant quelques fragments qui leur ont été transmis de génération en génération par mémoire orale, ils dressent un portrait sensible et poétique d’une civilisation à travers ses rites et ses usages : un baiser, un geste d’amitié, une danse…
Un spectacle autour de la transmission et de la mémoire, Le beau Monde a obtenu le prix du jury lors du festival Impatience 2022.

 

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

LA MOUSSON D'ÉTÉ • Rencontres théâtrales internationales et Université d’été européenne

Direction artistique : Véronique Bellegarde
Direction générale : Jean Balladur

Artistes invité·e·s :
Tamara Al Saadi, Eric Berger,
Jacques Bonnaffé, Marie-Sohna Condé, Sébastien Eveno, Jade Fortineau,
Hervé Legeay, Céline Milliat-Baumgartner, Cathy Min Jung, Charlie Nelson,
Julie Pilod, Lola Roy, Philippe Thibault, Laurent Vacher, Gérard Watkins.

Autrices et auteurs (sélection en cours) :  Tiago Rodrigues (Portugal), Edouard Elvis Bvouma (Cameroun), Steve Gagnon (Canada/Québec), Monica Isakstuen (Norvège), Tatjana Motta (Italie), Pauline Sauveur (France), Roland Schimmelpfennig (Allemagne), Pat To Yan (Chine/Hong-Kong). 

Dates et lieux :
Du 24 au 30 août 2023
à l’Abbaye des Prémontrés – Pont-à-Mousson, Grand Est (54)

En 2022, Véronique Bellegarde a été nommée directrice artistique de la Mousson d’été et d’hiver. Un nouveau mandat de quatre années lui a été confié à partir de 2023.
La Mousson d’été est un festival de découverte et de promotion des nouvelles écritures du théâtre.
Pendant six jours, elle propose des ateliers, conférences, rencontres, mises en espace et spectacles mettant en lumière le travail des écrivains dramatiques venus de France, d’Europe et du monde entier.
En transformant pendant une semaine l’Abbaye des Prémontrés située à Pont-à-Mousson dans la région Grand Est en laboratoire de la création contemporaine, la Mousson d’été porte la parole des dramaturges de notre époque et propose un espace unique de dialogue
et d’échanges entre curieux, passionnés et professionnels de la discipline. 

DOSSIER DE PRESSE

PHOTOS