Je vis dans une maison qui n’existe pas

Texte et jeu : Laurène Marx
Direction artistique : Laurène Marx et Fanny Sintès
Création sonore : Nils Rougé
Création lumières : Kelig Le Bars

Dates et horaires :
Du 11 au 16 avril 2024
Lundi et mardi à 19h30, du jeudi au samedi à 20h30

Lieu :
Théâtre Ouvert
159 avenue Gambetta, 75020 Paris
Accès : métro lignes 3 et 3bis station Gambetta ou ligne 11 station Porte des Lilas

Générale de presse : le jeudi 11 avril 2024 à 20h30

Due : 1h15

Dans la maison qui n’existe pas où Nikki vit, il y a Madame Monstre, Les Tout Petits, et Nuage le nuage. Nikki est rentrée dans une grande colère et elle cherche à présent ce qu’elle a perdu : son calme. Pour le retrouver, elle a besoin d’eux. Sans ça elle ne pourra pas quitter la maison qui n’existe pas et rentrer chez elle…  Pour cette nouvelle performance, on retrouve l’adresse directe, la nudité du plateau et la recherche d’un théâtre cru et viscéral, si caractéristiques de Pour un temps sois peu, sa précédente création. Avec la même sincérité, Je vis dans une maison qui n’existe pas tisse le portrait de la psyché d’une personne souffrant de troubles dissociatifs de la personnalité et de problèmes de gestion de la colère : le texte oscille ainsi entre la naïveté d’un conte enfantin et le réalisme pragmatique d’une existence neuroatypique inadaptée à la société.

 

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

L’Abolition des Privilèges

De : Bertrand Guillot
Adaptation et mise en scène : Hugues Duchêne
Avec : Maxime Pambet
Scénographie : Julie Camus

Dates et horaires :
Du 20 au 30 mars 2024
Du lundi au vendredi à 20h, le samedi à 18h, relâche le dimanche

Lieu :
Théâtre 13 / Bibliothèque
30 rue du Chevaleret, 75013 Paris
Métro : Bibliothèque François Mitterrand (ligne 14)

Générale de presse : le mercredi 20 mars à 20h00

Due : 1h15

La nuit du 4 août 1789, réunis à Versailles au sein de la jeune Assemblée nationale, les députés décident de « détruire le régime féodal ». Dans un État en déficit permanent, où les plus riches échappent à l’impôt, ils votent l’abolition des privilèges (de la noblesse, du clergé…). Après Je m’en vais mais l’Etat demeure, fresque politique de six heures sur le premier quinquennat d’Emmanuel Macron, Hugues Duchêne porte cet événement fondateur à la scène dans un sprint d’1h15. Au centre d’un espace quadri-frontal qui rappelle l’assemblée, Maxime Pambet y incarne une dizaine de personnages qui ont changé la face du pays. À l’heure où notre système institutionnel s’épuise, cette leçon d’histoire nous aide à comprendre le passé pour mieux envisager l’avenir.

 

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Abysses

De : Davide Enia
Traduction : Olivier Favier
Mise en scène : Alexandra Tobelaim
Composition musicale : Claire Vailler et Olivier Mellano
Scénographie : Olivier Thomas
Avec : Solal Bouloudnine et Claire Vailler (guitare et voix)

Dates et horaires :
Du 18 au 20 janvier 2024
Le jeudi à 20h30, le vendredi et le samedi à 19h

Lieu :
Le CENTQUATRE
5 rue Curial, 75019 Paris
Métro : Riquet et Crimée (ligne 7), Stalingrad (lignes 2,5 et 7)

Générale de presse : le jeudi 18 janvier à 20h30

Durée : 1h15

2EME EXPLOITATION :
Dates et horaires :
Du 28 février au 9 mars 2024
Du lundi au vendredi à 20h, le samedi à 18h

Lieu :
Théâtre 13 / Bibliothèque
30 rue du Chevaleret, 75013 Paris
Métro : Bibliothèque François Mitterrand (ligne 14)

Générale de presse : le mercredi 28 février à 20h00

Abysses est un récit bouleversant, qui fait s’entremêler histoire intime – celle du narrateur et de son père dans une relation où les mots font défaut – et drame humanitaire, celui des personnes en exil, se déroulant sous leurs yeux à Lampedusa, sur les rivages de la Méditerranée. Deux histoires qui se mêlent, animées de la même fragilité et toutes deux nourries d’espoir, transmises sans apprêts sur scène par un comédien et une musicienne.

 
 

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

 

Lichen

De : Magali Mougel
Mise en scène : Julien Kosellek
Avec : Natalie Beder, Ayana Fuentes-Uno et Viktoria Kozlova
Création musicale : Ayana Fuentes-Uno
Création sonore : Cédric Colin
Scénographie : Xavier Hollebecq

Dates et horaires :
Du 4 au 31 mars 2924, les lun. et mar. à 21h15, les dimanches à 17h, relâches les 5 et 26 mars

Lieu :
Théâtre de Belleville – 16 passage Piver, Paris
(Métro ligne 11 Goncourt ou lignes 11 et 2 Belleville)

Générale de presse : le lundi 4 mars 2024 à 21h15

Durée : 1h40

Ce récit porte la voix d’une petite fille dont le père lutte contre la dépossession de son foyer, et par là même de son histoire, au profit d’une rénovation urbaine imposée au cœur d’un quartier en cours de démolition. L’écriture de Magali Mougel nous plonge avec force et poésie dans les rêves et les ressentis d’une enfance tumultueuse. Julien Kosellek transpose au plateau son instabilité et cette chute irréversible par un oratorio pour trois actrices et musiciennes.

 
 

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

 

Le Grand ReporTERRE #9

Conception et mise en pièce de l’actualité : Angélique Clairand
Journaliste : Coumba Kane
Distribution : Kadiatou Camara, Quentin Alberts
Création vidéo : Vincent Boujon
Collaboration technique : Quentin Chambeaud, Fabienne Gras, Thierry Pertière

Dates et horaires :
Jeudi 15 et vendredi 16 février 2024 à 20h

Lieu :
Théâtre du Point du Jour
7 rue des Acqueducs, 69005 Lyon

Due : 1h30

Les images de jeunes maliens, burkinabés, nigériens clamant de toute leur force “France dehors” puis des drapeaux tricolores des effigies du président Emmanuel Macron brûlés et piétinés interrogent. Depuis 2020, et la succession inédite de coups d’État au Sahel, ces scènes se répètent et la France n’est plus la bienvenue. Accusé de vouloir maintenir sous sa domination ses anciennes colonies africaines, Paris suscite une hostilité épidermique chez une frange de la jeunesse et des élites politiques. Ce bouleversement serait-il le signe de la fin d’un cycle dans les relations entre la France et l’Afrique ? Que révèle ce rejet ? L’ultime réplique des luttes anticoloniales ou l’instrumentalisation de régimes militaires en quête de légitimité après avoir renversé l’ordre démocratique ?

 Au-delà des slogans coups de poings, le Grand ReporTERRE#9 propose une exploration d’une actualité brûlante et d’une histoire tumultueuse, faite d’un “passé qui ne passe pas”, avec la journaliste du Monde Afrique Coumba Kane et la metteuse en scène Angélique Clairand.

 

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

 

Les Consolantes

Texte et mise en scène : Pauline Susini
Collaboratrice artistique : Florence Albaret
Scénographie : Camille Duchemin
Avec : Noémie Develay-Ressiguier, Sébastien Desjours, Sol Espeche, Nicolas Giret-Famin

Dates et horaires :
Du 24 au 26 janvier 2024 à 20h00

Lieu :
L’Etoile du Nord
16 rue Georgette Agutte, 75018 Paris
Métro : Guy Môquet et Pte de St-Ouen (ligne 13)

Générale de presse : le mercredi 24 janvier à 20h00

Due : 1h45

2EME EXPLOITATION :
Dates et horaires :
Du 30 janvier au 9 février 2024,
du Lundi au vendredi à 20h, samedi à 18h

Lieu :
Théâtre 13 / Bibliothèque
30 rue du Chevaleret, 75013 Paris
Métro : Bibliothèque François Mitterrand (ligne 14)

Générale de presse : le mardi 30 janvier à 20h00

A partir d’un corpus d’entretiens avec l’IHTP, l’Institut d’histoire du temps présent, Pauline Susini explore les formes de consolations intimes et collectives sept ans après les attentats du 13 novembre. En s’interrogeant sur la capacité du théâtre à œuvrer à la refondation d’identités brisées, elle fictionne le réel pour mieux le penser, sensible aux invisibles, anti-héros et simples mortels. Dans une langue à la fois concrète et poétique, leurs récits trouvent des échos dans ceux de la mythologie grecque.

 

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Que sur toi se lamente le tigre

D’après le roman : d’Emilienne Malfatto
Adaptation et mise en scène : Alexandre Zeff
Interprétation : Lina El Arabi, Nadhir El Arabi, Hillel Belabaci, Amine Boudelaa, Afida Tahri, Mahmoud Vito, Myra Zbib
Musiciens : Wassim Halal et Grégory Dargent

Dates et horaires :
Du 12 janvier au 11 février 2024
Du mardi au samedi à 20h, le dimanche à 16h

Lieu :
Théâtre de la Tempête
Cartoucherie – Route du champ de manoeuvre, 75012 Paris
Métro ligne 1 station château de Vincennes puis bus 112 ou navette Cartoucherie

Générale de presse : le vendredi 12 janvier 2024 à 20h

Durée : 1H20

Dans l’Irak rural d’aujourd’hui, sur les rives du Tigre, une jeune fille franchit l’interdit absolu : hors mariage, une relation amoureuse, comme un élan de vie. Le garçon meurt sous les bombes, la jeune fille est enceinte : son destin est scellé. Alors que la mécanique implacable s’ébranle, les membres de la famille se déploient en une ronde d’ombres muettes sous le regard du Tigre. Inspirée par les réalités complexes de l’Irak, Que sur toi se lamente le tigre, prix Goncourt du premier roman 2021, nous fait pénétrer avec subtilité dans une société fermée, régentée par l’autorité patriarcale et le code de l’honneur.


DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

 

Le Problème Lapin

De : Frédéric Ferrer
Avec la complicité : dHélène Schwartz
Avec : Frédéric Ferrer et Hélène Schwartz

Dates et horaires :
Du 10 au 27 janvier 2024
Du mardi au vendredi à 19h30, les samedis à 18h30
Relâche les dimanches et lundis

Lieu :
Théâtre du Rond-Point
2bis avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris
Salle Jean Tardieu
Métro Franklin D. Roosevelt (lignes 1 et 9) ou Champs-Élysées Clemenceau (lignes 1 et 13)

Générales de presse : mercredi 10, jeudi 11 et vendredi 12 janvier, 19h30

Durée : 1H15

Mais d’où viennent tous ces lapins qui se multiplient autour de nous, jusque dans les jardins publics de notre chère capitale ? Faut-il y voir un nouveau symptôme du dérèglement de la planète ? Le marqueur de l’évolution incontrôlable du vivant ? Vastes questions auxquelles s’attaque l’ancien géographe Frédéric Ferrer dans le septième volet de son cycle de vraies- fausses conférences entamé en 2010. Accompagné ici de la comédienne Hélène Schwartz, il s’engouffre dans une enquête aux ressorts de tout poil, avec diagrammes, équations, gravures médiévales et autres peluches. Une érudition pince-sans-rire qui réjouit autant qu’elle instruit.


DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

 

Le Dîner chez les Français de V. Giscard d’Estaing

De : Julien Campani et Léo Cohen-Paperman avec la complicité des acteur.ice.s
Mise en scène : Léo Cohen-Paperman
Avec : Pauline Bolcatto en alternance avec Hélène Rencurel, Julien Campani en alternance avec Grégoire Le Stradic, Philippe Canales en alternance avec Robin Causse, Clovis Fouin en alternance avec Mathieu Metral, Joseph Fourez en alternance avec Pierre Hancisse, Morgane Nairaud en alternance avec Lisa Spurio, Gaia Singer

Dates et horaires :
Du 10 au 13 janvier 2024
Du mercredi au vendredi à 20h30, le samedi à 19h

Lieu :
Théâtre Romain Rolland
18 rue Eugène Varlin, 94800 Villejuif
Métro : Villejuif Paul Vaillant Couturier (ligne 7)

Générale de presse : le samedi 13 janvier à 19h00

Durée : 1h40

Pour ce troisième opus de la série théâtrale Huit rois (nos présidents), le public assistera au dîner de Valéry Giscard d’Estaing et de son épouse Anne-Aymone chez la famille Deschamps-Corrini, dans une petite maison normande. Le repas durera le temps du mandat : 7 ans. Entre le feuilleté à l’andouille de Vire et la teurgoule de Janville, les invités parleront de Minitel, d’avortement et d’un nouveau fléau, le chômage. Ils tenteront de rester calmes, tandis que les personnages se métamorphosent peu à peu en chanteurs de variété et de music-hall, de Michel Delpech à Gérard Lenorman en passant par Gilbert Bécaud et Anne Sylvestre. Ce récit d’une société en mutation profonde commence dans un réalisme frivole à la Claude Sautet et finit dans une décontraction grinçante à la Ruben Östlund…

Les Suppliques

Conception, écriture et mise en scène : Julie Bertin et Jade Herbulot / Le Birgit Ensemble
Interprétation : Salomé Ayache, Marie Bunel, Pascal Cesari, Gilles Privat
Conseil historique : Laurent Joly

Dates et horaires :
Du 1er au 17 décembre 2023
du lundi au vendredi à 20h, samedi à 18h, dimanche à 15h30, relâche le mardi

Lieu :
Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis
59 boulevard Jules Guesde, 93200 Saint-Denis
Métro 13 – station Saint-Denis Basilique et RER D – station Saint-Denis

Générale de presse : le vendredi 1er décembre 2023 à 20h

Due : 1h45

Les suppliques sont les lettres envoyées par les membres de familles juives à l’administration du régime de Vichy dans l’espoir que leur requête soit entendue. Ces lettres sont le point de départ d’un travail d’enquête dans lequel le Birgit Ensemble part sur les traces des auteur-ice-s de ces missives oubliées, avec le conseil de l’historien Laurent Joly, spécialiste de Vichy. Fidèle à la démarche de la compagnie qui consiste à tisser simultanément des récits politiques, historiques et intimes en explorant les liens entre mémoire individuelle et collective, elles entrelacent des extraits de suppliques à leur propre écriture et recomposent ainsi les fragments de vie entraperçus à travers ces témoignages saisissants.

 

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

RUY BLAS

De : Victor Hugo
Mise en scène : Olivier Mellor
Avec : Marie-Laure Boggio, Emmanuel Bordier, Caroline Corme, François Decayeux, Marie-Laure Desbordes, Fred Egginton, Olivier Mellor, Rémi Pous, Stephen Szekely, Christophe Camier, Adrien Noble et Louis Noble.

Dates et horaires :
Du 16 novembre au 3 décembre 2023
Du jeudi au samedi à 21h, les dimanche à 16h30

Lieu :
Théâtre de l’Épée de Bois
La Cartoucherie – Route du champ de manœuvre, Paris 12ème
Salle en pierre
Métro ligne 1 – Station Château de Vincennes, puis bus 112 ou navette Cartoucherie

Générale de presse : le dimanche 19 novembre à 16h30

Durée : 3h (avec entracte)

Sous le vernis d’une Espagne et de manières disparues, Ruy Blas explore les deux profondes injustices de notre humanité : la naissance et la chance. D’où vient-on ? Et pour aller où ?
Au milieu de tout cela, il y a le pouvoir, l’amour, la fatalité, la vengeance, l’amitié, les retrouvailles, l’argent, le sang, et au bout, forcément, le drame.En musique, comme à notre habitude, des actrices et des acteurs surtout, qui rejoueront notre monde et ce qu’il a de familier. Dissimulé pourtant derrière des châteaux en Espagne, plusieurs siècles pourraient nous protéger de la violence du tableau. Et pourtant : il y a toute la politique, la soif du pouvoir et l’esprit de vengeance chez Don Salluste, toute la candeur, la bêtise et l’ambition vaine du jeune loup du côté de Ruy Blas.
 
 

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

L’Expérience de l’Arbre

Conception, mise en scène et scénographie : Simon Gauchet
Interprétation : Simon Gauchet, Tatsushige Udaka ou Hiroaki Ogasawara, Joaquim Pavy
Collaboration artistique : Eric didry, Benjamin Lazar et Arnaud Louski-Pane

Dates et horaires :
Du 16 au 19 novembre 2023
Les 16 et 18 nov à 20h, le 17 nov à 19h, le 19 nov à 15h30

Lieu :
Théâtre Paris Villette
211 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris
Metro ligne 5 – Station Porte de Pantin, Tramway 3B – Station Porte de Pantin – Parc de la Villette

Générale de presse : Le jeudi 16 novembre 2023 à 20h

Durée : 1h40

En 2008, Simon Gauchet rencontre au Japon un jeune acteur de Nô de l’école Kongô, Tatsushige Udaka, qui lui transmet pendant un mois des bribes de son théâtre millénaire. Alors qu’il doit repartir en France et qu’il souhaite payer son professeur japonais, celui-ci refuse et lui demande une chose : revenir un jour pour lui transmettre son théâtre occidental.

Dix ans plus tard, à l’occasion d’une résidence de trois mois à la Villa Kujoyama, est née la suite de cette histoire. L’Expérience de l’Arbre fait naître un espace qui questionne nos rituels de transmission, qu’ils soient entre deux acteurs ou à l’échelle de plusieurs générations.

Le plateau devient un lieu où deux cultures s’explorent et s’interrogent, où les fantômes surgissent pour interroger le présent. Cet arbre qui trône au fond de tous les théâtres Nô est le témoin de cette expérience et de ce corps à corps.

 

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

 

La Grande Marée

Conception : Simon Gauchet
Texte : Martin Mongin
Scénographie : Olivier Brichet et Simon Gauchet
Collaboration artistique : Eric Didry
Interprétation : Cléa Laizé, Rémi Fortin, Gaël Baron, Yann Boudaud

Dates et horaires :
Du 9 au 24 novembre 2023
Du lundi au vendredi à 20h, le samedi à 18h, relâche les dimanche

Lieu :
Théâtre de la Bastille
76 rue de la Roquette, 75011 Paris
Métro Bastille (ligne 1, 5 et 8) et Voltaire (ligne 9)

Générale de presse : jeudi 9 novembre 2023 à 20h

Durée : 2h

En 1989, un petit groupe de philosophes de l’université de Berlin organise une ambitieuse expédition maritime à la recherche de l’Atlantide. Mais qu’est-il advenu de ce voyage ? Nul ne le sait. Plus de trente ans après, Simon Gauchet et ses acteurs partent sur les traces de ce périple, convaincus que l’engloutissement de la cité mythique se trouve à l’origine de notre fascination inconsciente pour la fin de monde. De Palerme à Budapest, en passant par Berlin et Santorin, ils parcourent aussi bien le réel que le temps et les rêves, explorant la philosophie, l’océanographie, l’Histoire, la psychanalyse… Leur quête les rapproche inéluctablement de la Cité engloutie.

La Grande Marée est un véritable voyage métaphysique au cœur de l’intime et de l’inconscient collectif à travers le mystère de l’Atlantide qui fait écho aux bouleversements écologiques et climatiques que nous connaissons aujourd’hui.

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

 

Le Rouge et le Noir

De : Stendhal
Adaptation et mise en scène : Catherine Marnas
Dramaturgie : Procuste Oblomov
Avec : Simon Delgrange, Laureline Le Bris-Cep, Tonin Palazzotto, Jules Sagot, Bénédicte Simon

Dates et horaires :
Du 7 au 17 novembre 2023 à 20h, jeudi 16 novembre à 14h30

Lieu :
Théâtre national Bordeaux Aquitaine
3 Place Pierre Renaudel, 33800 Bordeaux

Durée : 1h45

Le classique de Stendhal condensé en une folle quête d’ascension sociale d’un héros romantique et orgueilleux. La nouvelle création de Catherine Marnas met à jour les tiraillements de Julien Sorel, transclasse avant l’heure.

C’est par la chute que la pièce s’ouvre : le procès de Julien Sorel, personnage central du Rouge et le Noir, jugé pour avoir tenté de tuer son ancienne amante. Immédiatement, se dessine le portrait d’un homme rongé par la haine de l’injustice de classe, lui, le né de rien, parvenu à se hisser dans la haute société par son savoir et sa faculté à charmer les femmes.

Dans une adaptation condensée et nerveuse, Catherine Marnas ravive son éclat et sa force intemporelle.
Au plateau sont réunis cinq comédien·nes fidèles qui feront entendre la phrase stendhalienne tout autant que les contradictions si contemporaines
d’un personnage empli d’un idéalisme social et pourtant diaboliquement pragmatique.

 

DOSSIER DE PRESSE

PHOTOS

Le Grand ReporTERRE #8 Mémoires pour l’égalité et contre le racisme

Conception et mise en pièce de l’actualité : Lucie Berelowitsch
Journaliste : Rokhaya Diallo
Artiste invitée : Cindy Pooch
Musique, vidéo, collaboration artistique : Baptiste Mayoraz
Collaboration artistique : Éric Massé

Dates et horaires :
Mardi 7 et mercredi 8 novembre 2023 à 20h

Lieu :
Théâtre du Point du Jour
7 rue des Aqueducs, 69005 Lyon

Durée : 1h30

Les Grands ReporTERRES sont des performances étonnantes où journalistes et artistes mettent en pièce l’actualité pour y mêler leur vision et expertise documentaire. En croisant leur regard, une temporalité médiane s’ouvre : le·la journaliste décrypte au jour le jour des faits d’actualité et l’artiste travaille sur une information plus froide à laquelle il·elle peut redonner vie par un traitement sensible.

Pour le GR#8, Lucie Berelowitsch, Rokhaya Diallo et Cindy Pooch explorent la mémoire collective française des mobilisations autour du racisme et des violences policières. Comment nommons-nous, comment gardons-nous la trace et permettons de faire évoluer les choses ? Les blessures des décennies passées se retrouvent-elles dans les manifestations d’aujourd’hui ? Si Cindy Pooch place le soin et la réparation au cœur de sa pratique artistique, Rokhaya Diallo cherche les mots justes pour (re)nommer, et ainsi mieux déconstruire et décrypter nos visions.

 

DOSSIER DE PRESSE

PHOTOS

 

Au-delà de la pénétration

Texte : Martin Page
Adaptation scénique : Isabelle Deffin, Yves Heck, Thierry Illouz
Conception, mise en scène & interprétation : Yves Heck

Dates et horaires :
Du 21 octobre au 25 novembre 2023
Les mardis et jeudis à 21h (relâche le 7/11), les samedis à 20h

Lieu :
Théâtre de La Reine Blanche

2bis Passage Ruelle, 75018 Paris
Ligne 2, 4, 5 : Station La Chapelle, Ligne 12 : station Marx Dormoy

Générale de presse : Le mardi 24 octobre à 21h

Due : 1h10

Dans cette première adaptation au théâtre du best-seller féministe de Martin Page, un homme, troublé par la sexualité dont il a hérité, s’interroge (et nous avec) sur la pratique de la pénétration comme modèle dominant.

Il a mené une enquête sur le sujet dont il partage la genèse et les fruits avec le public. Bousculant tendrement nos idées reçues, il nous embarque dans ses réflexions, ses doutes, ses questionnements, ses désirs avec délicatesse, humour, intelligence et une dose d’anticonformisme. Des couloirs des Nations-Unies aux repas entre amis, du bureau de son appartement à un café strasbourgeois, il plaide pour une sexualité imaginative et égalitaire en ouvrant des voies nouvelles et passionnantes.

 

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

Le beau monde

Création collective : Arthur Amard, Rémi Fortin, Simon Gauchet, Blanche Ripoche
Avec : Arthur Amard, Rémi Fortin, Blanche Ripoche
Regard extérieur et scénographie : Simon Gauchet
Assistanat à la mise en scène : Thaïs Salmon

Dates et horaires :
Du 12 au 23 Septembre 2023
Du mardi au samedi à 20h, dimanche à 17h

Lieu :
Au CENTQUATRE
5 rue Curial, 75019 Paris
Métro ligne 7 station Riquet

Générale de presse : le mardi 12 septembre 2023 à 20h

Durée : 1h15

Depuis un futur lointain dont nous ne saurons que peu de choses, lors d’un rituel ayant lieu tous les soixante ans, une actrice et deux acteurs – Blanche Ripoche, Rémi Fortin et Arthur Amard – proposent devant un public, un inventaire de ce que fut notre quotidien au XXIème siècle. En incarnant quelques fragments qui leur ont été transmis de génération en génération par mémoire orale, ils dressent un portrait sensible et poétique d’une civilisation à travers ses rites et ses usages : un baiser, un geste d’amitié, une danse…
Un spectacle autour de la transmission et de la mémoire, Le beau Monde a obtenu le prix du jury lors du festival Impatience 2022.

 

DOSSIER DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PHOTOS

LA MOUSSON D'ÉTÉ • Rencontres théâtrales internationales et Université d’été européenne

Direction artistique : Véronique Bellegarde
Direction générale : Jean Balladur

Artistes invité·e·s :
Tamara Al Saadi, Eric Berger,
Jacques Bonnaffé, Marie-Sohna Condé, Sébastien Eveno, Jade Fortineau,
Hervé Legeay, Céline Milliat-Baumgartner, Cathy Min Jung, Charlie Nelson,
Julie Pilod, Lola Roy, Philippe Thibault, Laurent Vacher, Gérard Watkins.

Autrices et auteurs (sélection en cours) :  Tiago Rodrigues (Portugal), Edouard Elvis Bvouma (Cameroun), Steve Gagnon (Canada/Québec), Monica Isakstuen (Norvège), Tatjana Motta (Italie), Pauline Sauveur (France), Roland Schimmelpfennig (Allemagne), Pat To Yan (Chine/Hong-Kong). 

Dates :
Du 24 au 30 août 2023

Lieu :
à l’Abbaye des Prémontrés – Pont-à-Mousson, Grand Est (54)

En 2022, Véronique Bellegarde a été nommée directrice artistique de la Mousson d’été et d’hiver. Un nouveau mandat de quatre années lui a été confié à partir de 2023.
La Mousson d’été est un festival de découverte et de promotion des nouvelles écritures du théâtre.
Pendant six jours, elle propose des ateliers, conférences, rencontres, mises en espace et spectacles mettant en lumière le travail des écrivains dramatiques venus de France, d’Europe et du monde entier.
En transformant pendant une semaine l’Abbaye des Prémontrés située à Pont-à-Mousson dans la région Grand Est en laboratoire de la création contemporaine, la Mousson d’été porte la parole des dramaturges de notre époque et propose un espace unique de dialogue et d’échanges entre curieux, passionnés et professionnels de la discipline. 

DOSSIER DE PRESSE

PHOTOS