POINT CARDINAL

Texte : Léonor de Récondo
Adaptation, conception scénique et jeu : Sébastien Desjours

Dates et horaires :
Du 7 octobre au 30 décembre 2020, les mercredis et jeudis à 21h15, les vendredis et samedis à 19h15, les dimanches à 15h. Relâches les 24 et 25 décembre 2020.
Lieu :
Théâtre de Belleville, 16 Passage Piver, 75011 Paris, Métro : Belleville (ligne 2) ou Goncourt (ligne 11)

Générale de presse : Le Mercredi 7 octobre 2020 à 21h15

Durée : 1h05

Laurent, marié et père de famille, mène une vie conventionnelle. Pourtant, IL se sent ELLE. Point Cardinal donne à entendre son histoire : face à lui-même, sa famille, ses collègues, face à la société. À travers ce seul en scène adapté du roman de Léonor de Récondo, sa quête pour le genre rencontre un écho universel, où chacun se retrouve : être soi.

Première adaptation au Théâtre de Point Cardinal, Prix du roman des étudiants France Culture -Télérama 2018.

DOSSIER DE PRESSE

 

CENT MÈTRES PAPILLON

Texte et interprétation : Maxime Taffanel
Mise en scène : Nelly Pulicani

Dates et horaires :
Du 7 octobre au 28 novembre 2020, les mercredis et jeudis à 19h15, les vendredis et samedis à 21h15.
Lieu :
Théâtre de Belleville, 16 Passage Piver, 75011 Paris, Métro : Belleville (ligne 2) ou Goncourt (ligne 11)
Générale de presse : l
e Mercredi 7 octobre 2020 à 19h15

Durée : 1h

Cent Mètres Papillon raconte l’histoire de Larie, jeune nageur, passionné par sa discipline. Il nage et questionne « la glisse ».  Il suit le courant en quête de sensations, d’intensité et de vertige. Au rythme de rudes entrainements, et de compétitions éprouvantes, il rêve d’être un grand champion. Son récit témoigne de ses joies et de ses doutes, « au fil de l’eau ». 

Ici se joue l’étonnant parcours d’un compétiteur de haut niveau. C’est aussi l’histoire de Maxime Taffanel, nageur devenu comédien, l’histoire de son corps poisson devenu corps de scène, happé par le chant des sirènes.

DOSSIER DE PRESSE

PHOTOS

 

LA NOCE

Texte : Bertolt Brecht
Mise en scène : Olivier Mellor
Distribution : Fanny Balesdent, Marie Laure Boggio, Emmanuel Bordier, Marie-Béatrice Dardenne, François Decayeux, Françoise Gazio, Rémi Pous, Stephen Szekely, Denis Verbecelte et les musiciens Séverin “Toskano” Jeanniard (contrebasse), Romain Dubuis (piano) et Olivier Mellor (batterie)

Dates, lieux et horaires :
Du 9 au 13 octobre 2020 : Centre Culturel Jacques Tati, Amiens (80)
Du 12 au 29 novembre 2020 : Théâtre de l’Épée de Bois – Cartoucherie de Vincennes, Paris (75), du jeudi au samedi à 20h30, les samedis et dimanches à 17h.

Générale de presse : Le Jeudi 12 novembre à 20h30

Durée : 1h

Une table, un banquet de noces. Une salle des fêtes. Tout est prêt : les jeunes mariés sont aux anges, il y a de la musique, et le cabillaud est délicieux… Tout commence à merveille, et tout va se gâter. Sous la plume de Brecht, les conventions sociales s’effritent et les esprits s’échauffent : Sous le vernis craquelé des flonflons mêlés à la défaite en 1918, l’Allemagne des années 20 et par extension la vieille Europe, s’enfoncent sur un chemin tortueux. Cette noce universelle peint notre portrait, en appuyant sur nos traits les plus méchamment humains, et en dessinant les possibles dérives

DOSSIER DE PRESSE

 

LA FONTAINE - ASSEMBLÉE FABULEUSE

Texte et Mise en scène : La Fontaine
Mise en scèneNicolas Auvray, sur une idée originale d’Yves Graffey
Distribution : Yves Graffey et Lomig Ferré

Dates, lieux et horaires :
Le 18 septembre 2020 : Montigny-sur-l’Hallue (80)
Le 30 septembre 2020 : Saint-Riquier (80)
Le 1er octobre 2020 : Flixecourt (80)
Le 2 octobre 2020 : Oisemont (80)
Le 3 octobre 2020 : Roisel (80)
Le 6 octobre 2020 : Nesle (80)
Le 9 octobre 2020 : Saint-Léger-lès-Domart (80)
Du 15 au 18 octobre 2020 : La Comédie de Picardie, Amiens (80)
Le 26 octobre et le 27 octobre 2020 : Albert (80)
Du 3 au 9 novembre 2020 : La Comédie de Picardie, Amiens (80)

Durée : 1h

Est-il possible de redécouvrir avec bonheur les célébrissimes Fables, si installées dans notre imaginaire collectif ?
Eh bien oui ! Grâce aux jeux épatants d’Yves Graffey et de Lomig Ferré, à une scénographie astucieuse et à une relation participative habilement menée avec le spectateur, l’alchimie fonctionne à merveille.
Ces écrits explorent les abus de pouvoir et la « raison du plus fort », fustigent nos travers, exaltent aussi la puissance de l’amour : autant de sujets que les Fables rendent concrets de manière implacable et souvent drôle !

DOSSIER DE PRESSE